criminaliste

LE PROCES DE LA REHABILITATION

 

 

 

 

 

 

LE PROCES DE LA

REHABILITATION

 

Après un véritable chemin de croix judiciaire, Abdelkader Azzimani et Abderrahim El Jabri vont être rejugés les 30 juin et 1er juillet prochain !

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2012/10/718091/Sans-titre-2-t.jpg

 

R.-M Moreau et A. El Jabri

 

 

 

 

Le 15 avril 2013, fait rarissime, la chambre criminelle de la Cour de cassation, réunie en Cour de révision, a annulé les condamnations d’Abdelkader Azzimani et Abderrahim El Jabri.

 

A l’origine, en dépit de leurs protestations d’innocence, sur un dossier déjà contestable car vide de preuve, après un procès singulièrement partial et orienté, Abdelkader Azzimani et Abderrahim El Jabri avaient été condamnés en 2003, par la cour d’assises de l’Hérault, à une peine de vingt années de réclusion criminelle pour le meurtre en 1997, à Lunel, d’un dénommé Abdelaziz Jhilal dit Azouz (les sentences vont scandaleusement être confirmées en 2004 par la cour d’assises d’appel des Pyrénées-Orientales)...

 

 

Les familles des accusés, convaincues de l’innocence des deux hommes, m'avaient mandaté afin que je procède à une contre-enquête judiciaire en vue de la manifestation de la vérité.

 

 

Le résultat de mes investigations ayant permis de démontrer la non-implication des intéressés, une requête en révision avait été initiée en 2008 et un complément d’information avait été ordonné. Cela avait permis à la défense de déposer des demandes d’actes et d'obtenir une décision ordonnant une nouvelle analyse de l’ADN découvert sur la scène du crime ainsi que son inscription au Fichier National Automatisé des Empreintes Génétiques (F.N.A.E.G.).

 

 

Cette procédure va aboutir à l’identification des véritables meurtriers et le 02 juillet 2012, la commission de révision a décidé de renvoyer Azzimani et El Jabri devant la Cour de révision des condamnations pénales qui a annulé leurs condamnations le 15 mai 2013 !

 

 

Après ce chemin de croix judiciaire, pour être définitivement et officiellement réhabilités et ainsi pouvoir être indemnisés, les deux hommes vont maintenant être jugés de nouveau, cette fois-ci devant la cour d’assises du Gard les 30 juin et 1er juillet 2014...

 

 

 

 


LA REVISION

A. El Jabri et A. Azzimani avec R.-M. Moreau


LA REVISION

A. El Jabri exhulte


LA REVISION

Le bonheur d’A. Azzimani

 

 

 

- VOIR CI-DESSOUS l'ARTICLE, DE SYLVAIN MOUILLARD, JOURNALISTE AU QUOTIDIEN "LIBERATION", PUBLIE LE 02 JUILLET 2012 :

 

 

 

- ARTICLE DE LIBERATION -

 

 

 

 

 

 

VIDEOS : INTERVIEWS & REPORTAGES DU CRIMINALISTE ROGER-MARC MOREAU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bannière 01.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ERREUR JUDICIAIRE - CRIME NON ELUCIDE

 

Le procès de la réhabilitation



24/02/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres